actualité

Où va l’emploi cadre dans la R&D ?

23 nov 2023

De nouveaux travaux de l’APEC nous éclairent sur la réalité de l'emploi cadre dans la fonction Recherche & Développement en 2023.


  • Le secteur de l’ingénierie R&D regroupe un large spectre de services à forte valeur ajoutée : R&D en sciences physiques et naturelles, activités d’architecture et d’ingénierie ou encore contrôle et analyses techniques. 
  • Au cœur des transformations structurelles de nombreux secteurs, les acteurs de l’ingénierie R&D sont en quête permanente d’innovation pour développer de nouvelles technologies, améliorer les processus de production existants et en créer de nouveaux. 
  • Comment cela se traduit-il sur le marché de l’emploi cadre ? Quels volumes de recrutements de cadres sont réalisés chaque année dans ce secteur ? Combien de postes de cadres ont été créés ? Quelle est la tendance en 2023 ?

Tels sont les constats et les questions auxquelles l’APEC tente de répondre dans son FOCUS « L’ingénierie et la R&D Tendance 2018-2023 des recrutements de cadres ».

Deux autres travaux récurrents de l’APEC apportent des éclairages complémentaires sur la réalité des offres 2023 et sur les salaires par métiers.


L’ingénierie et la R&D tendance 2018-2023 des recrutements de cadres1/ « L’ingénierie et la R&D : Tendance 2018-2023 des recrutements de cadres »

[Extraits du FOCUS APEC] : Moteur de l’emploi cadre (10 % des cadres en poste), le secteur de l’ingénierie-R&D compte 620 460 salariés en France métropolitaine dont 377 000 cadres. Il se situe ainsi au 2e rang des secteurs en termes d’effectifs cadres derrière les activités informatiques et de télécommunications (478 000 cadres), mais devant la banque-assurance (335 000 cadres). Le secteur regroupe à la fois des entreprises de conseil en technologies, d’ingénierie de construction et d’ingénierie de process qui ont d’importants besoins en compétences à forte expertise technique.

La dynamique du secteur de l’ingénierie-R&D se formalise également par des créations nettes de postes cadres. En effet, 44 460 nouveaux postes cadres ont été créés entre 2018 et 2022.

Pour 2023, les entreprises du secteur de l’ingénierie et la R&D sont plutôt optimistes et prévoient de recruter 42 660 cadres, soit une progression de 3 % si la prévision venait à se réaliser. Elles ciblent avant tout des cadres de moins de 5 ans d’expérience professionnelle 3 et plus particulièrement les jeunes diplômé.es. En effet, ces derniers représenteraient 22 % des embauches attendues (contre 15 % pour l’ensemble des secteurs).


Baromètre Apec – 4e trimestre 20232/ Au 3ème trimestre 2023, Les offres d’emploi cadres reculent, mais restent stables pour la R&D

Pour le 4e trimestre 2023, les intentions de recrutement de cadres diminuent mais les difficultés de recrutement persistent  Le ralentissement de la dynamique des offres d’emploi cadre se confirme : 123 200 ont été publiées au 3e trimestre 2023, soit 13 % de moins qu’au 3e trimestre 2022.

Les intentions de recrutement de cadres à trois mois baissent et retrouvent leur niveau d’il y a 3 ans à la même période (10 % ; -2 pts par rapport aux intentions du 3e trimestre 2023).

Les difficultés de recrutement anticipées par les entreprises prévoyant d’embaucher des cadres restent à haut niveau (75 % ; -1 pt par rapport au trimestre précédent)

Dans le domaine de la R&D les offres d’emploi restent stables (vs la baisse générale constatée de 13 %). Les évolutions les plus fortes sont pour le secteur « santé, social, culture » (+ 19 %) (seul secteur en hausse) et pour les secteurs « communication, création » et « ressources humaines » (- 27%).


Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - Édition 20233/ Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers (Édition 2023 : 18 métiers sont dans le champ de la R&D)

Dans ce rapport, l’APEC présente de façon assez détaillée la situation de 18 métiers répertoriés dans la famille Ingénierie-Études, recherche et développement :

  • Les métiers de la direction en études, R&D
  • Les métiers de la gestion de projets R&D 
  • Les métiers de l'actuariat 
  • Les métiers de l'architecture 
  • Les métiers de l'économie de la construction 
  • Les métiers des études topographiques et géologiques 
  • Les métiers de l'ingénierie chimique, biologique et clinique
  • Les métiers de l'ingénierie du BTP
  • Les métiers de l'ingénierie électrique et électronique
  • Les métiers de l'ingénierie en matériaux
  • Les métiers de l'ingénierie énergétique et environnementale 
  • Les métiers de l'ingénierie mécanique
  • Les métiers de l'ingénierie R&D 
  • Les métiers de l'instrumentation et des essais
  • Les métiers de l'urbanisme et des programmes immobiliers 
  • Les métiers des études socio-économiques et du marketing
  • Les métiers du calcul et de la simulation numérique
  • Les métiers du dessin industriel et du BTP

Les salaires des cadres varient fortement selon la famille de métiers observée

  • La rémunération médiane des cadres est par exemple de 48 k€ dans les métiers de l'administration des ventes contre 71 k€ dans les métiers de la direction informatique

Le document propose pour 111 familles de métiers une fiche détaillée sur la rémunération

  • Rémunération annuelle (fixe + variable) selon l’âge, la responsabilité hiérarchique, la gestion de budget, la localisation géographique, la taille de l’entreprise et le secteur d’activité.
  • La liste des métiers correspondants permet la consultation en ligne des fiches métiers associées.

Il est intéressant de situer le positionnement salarial des métiers de la famille « Ingénierie-études, recherche et développement » (comptant 18 métiers) parmi l’ensemble des cadres.

Concernant les 3 métiers « génériques » liées à la R&D (ingénierie, gestion, direction), on constate peu d’écart au niveau du 1er décile (de 33 à 41), un assez faible écart entre gestion et ingénierie au 9e décile mais un grand écart avec la fonction de Direction.

 

Quelques domaines sortent du lot commun des différentes ingénierie techniques :

Rémunérations cadres 2023

Dans le secteur de la construction, de l’architecture, du BTP (4 métiers) les écarts sont significatifs sur le 9e décile !

La « considération » de l’ingénierie R&D a travers le prisme de la rémunération n’atteste pas une valorisation salariale particulière pour la plupart des métiers identifiés par l’APEC à l’exception de l’actuariat (qui nécessite une formation Bac+6 et plus).

La question des parcours (progresser en responsabilité, en compétences, etc.) et celle des niveaux d’entrée se pose : La CFDT Cadres a demandé à l’APEC de mener une étude sur l’insertion dans l’emploi privé des titulaires d’un doctorat.

Ceci pourrait outiller les négociateurs de branche qui doivent intégrer dans les classifications le grade de docteur. 

C’est à suivre, avec vous.

 

 

+ d'infos

L’ingénierie et la R&D : Tendance 2018-2023 des recrutements de cadres (corporate.apec.fr)

L’ingénierie et la R&D : Tendance 2018-2023 des recrutements de cadres (apec.fr)

Baromètre Apec – 4e trimestre 2023 (apec.fr)

Les salaires des cadres dans 111 familles de métiers - Édition 2023 (apec.fr)